Accueil Littérature Les combats des frères Klitschko

Les combats des frères Klitschko

0
0
1,693
Image24032011L

984377
Leo Linder s’intéresse à deux légendes, à deux poids lourds de la boxe mondiale: les frères Klitschko. Lui même se demande dès le premier chapitre du livre, « mais comment font-ils ? « .
A 40 ans, le plus jeune, Wladimir combat toujours sur les rings au plus haut niveau; l’aîné, Vitali, siège dans les hauteur de la vie politique ukrainienne. Les combats des frères Klitschko c’est un livre qui parle de boxeurs. Mais pas seulement… voir très peu. C’est surtout une intéressante biographie dans laquelle l’auteur ne s’interdit rien.

@Jordan Muzyczka

Un conte ukrainien

Kiev, capitale de l'Ukraine

Kiev, capitale de l’Ukraine

« Enfin, les frères les plus célèbres de la ville, non pas Vitali et Wladimir, mais Kyi, Chtchek et Choriv, ont près du fleuve leur monument. Il se trouve là où selon la légende les trois ont débarqué pour fonder la première implantation, il y a mille cinq cents ans. Comme dans le nom de Rome, son fondateur Romulus continu d’exister, on retrouve dans celui de Kiev, le prénom Kyi, du frère aîné. La capitale de l’Ukraine a donc de l’expérience avec les histoires de frères et, d’une certaine manière, elle n’est pas mal choisie pour devenir le théâtre de l’ascension des Klitschko. »

La vie des Klitschko, c’est l’histoire de l’Ukraine et de l’URSS qui défile. Leur nom déjà, proviendrait du verbe « appeler« : leur aïeul, cosaque au XVIIe siècle, interpellait les gens sur les routes. Dans son livre, Leo Linder tente de retracer le passé des deux frères. Il remarque leurs origines juives de par leur père, un père soldat, envoyé au gré des missions aux confins de l’Union soviétique. C’est dans ces conditions, dans cette vie de caserne, que naîtront Vitali, au Kirghizistan puis Wladimir, au Kazakhstan. Une vie rude, austère, qui forgeront leur caractère.

Alors que la course à l’armement fait rage entre les bloc de l’est et de l’ouest, la famille est envoyée en Tchécoslovaquie. En Europe centrale, Vitali découvrira le ressentiment de la population locale vis-à-vis de tout ce qui parle ou représente la Russie. En 1986 leur père est l’un de ceux que l’histoire nommera les « liquidateurs », ceux que le gouvernement a dépêché pour tenter de contenir la catastrophe de Tchernobyl.

viva-ua_opt

Vitali et Wladimir, jeunes

La boxe comme valeur

La boxe n’est pas le premier amour de Vitali; elle n’est pas non plus celle de Wladimir. Vitali préfère le karaté ou le kick-boxing, deux sports alors interdits dans toute l’Union. Il sera tout de même auréolé six fois comme champion du monde de kick-boxing. Il préfère également les gros muscles , son idole se nomme alors Arnold Schwarzenegger. Mais la boxe le séduit. Le colosse  s’entraîne ardemment. Il est sélectionnée en équipe d’URSS.
Il combat aux Etats-Unis . De l’autre côté du rideau de fer, il découvre l’opulence. Leo Linder en ressort une anecdote très drôle:

 

« Il dépense tout d’abord 20 dollars en chewing-gums, puis achète avec le reste des chaussures Nike, un petit flacon de Chanel 5 et une canette de bière. Les chewing-gums sont pour Wladimir, le parfum pour sa mère et la bière pour son père. Il garde les Nike pour lui-même, bien qu’elles soient trop petites ».

 

Wladimir, lui, préfère le breakdance. Il ne débutera la boxe que pour imiter son modèle, son frère. Mais il est très doué. Ce sera lui d’ailleurs qui décrochera le premier titre familiale, une médaille d’argent aux Jeux olympiques d’Atlanta en 96.
Les deux frères se promettent de remporter tous les titres possibles de boxe, objectif qu’ils atteindront, au prix d’un long parcours semé d’embûches: défaites, huées , sang, larme, sueur. Quand l’un perd, quand l’un doute, l’autre est là pour redorer le blason familiale. L’histoire est belle. Trop peut-être.

Ce ne ce sont que des hommes

« Les Klitschko arrivent dans ce monde comme deux chevaliers blancs. […] Le boxeur poids lourds tout en innocence. Le champion sans prétention. […] Avec les Klitschko, pas d’innombrables limousines ni d’enfants illégitimes… En dehors de la boxe, ils ne donnent pas grand-chose. »

Image de prévisualisation YouTube
Quelques-uns des plus beaux moments de boxe des Klitschko sur le ring

Le parcours des deux frères n’est pas à tarir d’éloges. Gamins ballotés entre l’Asie centrale et l’Europe centrale, ils deviendront des stars, qui voyageront entre les Etats-Unis, l’Allemagne et l’Ukraine. Ambassadeurs de l’Unicef, leur histoire est une vraie success story, bâtie à la seule sueur de leur front. Mais chaque être humain a sa part d’ombres. Wladimir est un séducteur. Une fois arrivé en Allemagne, il n’hésite pas a apprendre à sa façon la culture locale, bien que marié. Vitali est suspendu pour dopage au début de sa carrière (bien qu’apparemment, il s’est fait administrer sans le savoir la substance prohibée).

Vitali Klitscho devant la foule, au moment de la crise du Maïdan , en 2014

Vitali Klitscho devant la foule, au moment de la crise du Maïdan , en 2014

Là où le livre est très intéressant, c’est lorsqu’il relate la relation des frères avec la mafia locale. Pour vivre de leur passion, ils ont dû travailler avec avec des figures de la pègre, servir de garde du corps. Aussi, Les combats des frères Klitschko montre la frilosité qu’ils ont à parler de leur fortune personnelle.

« L’Etat ukrainien apparemment ne sait rien de tout cela. Dans la déclaration de revenus de Vitali Klitschko pour l’année 2012, celle qu’il doit remplir comme tous les députés du parlement ukrainien, et dans celle mise en ligne par la commission électorale centrale, rien n’apparaît à ce sujet. Seulement au poste 21, Klitschko indique qu’il a gagné 4 725 192 hryvnia. Pour ce qui est de son logement, il inscrit au poste 25 qu’il dispose de 225 mètres carrés sans préciser le lieu. Est-ce en Ukraine, en Allemagne, aux Etats-Unis ? Selon cette déclaration de revenus, Vitali Klitschko ne possède ni voiture, ni bateau, ni avion, mais 82 384 424 hryvnia, dont 31 millions qu’il aurait gagnés au cours de l’année 2011. Il certifie par sa signature l’exactitude de ces données. Il est difficile d’imaginer que l’administration fiscale française se serait satisfaite d’une déclaration aussi évasive. Mais en Ukraine, apparemment cela ne tracasse personne»

 

En bref: Une biographie intéressante, qui permet de comprendre comment les deux frères sont parvenus a atteindre leurs rêves, la boxe, la célébrité et a se tracer une place en politique.
Le style d’écriture est simple, précis, fluide. Il est similaire à la plume d’un journaliste.

 Image de prévisualisation YouTube
Le film biographique baptisé "Klitschko" est sorti en 2011
  • sdr

    Chambre n°3

    Quel beau et lourd sujet que celui de la mémoire. Alzheimer est une maladie que nous conna…
  • 2

    Agis comme si j’étais toujours à tes côtés

    La Shoah, les camps de concentration, la Seconde Guerre mondiale, un pan de l’Histoi…
  • khazars2-1021x580

    Le vent des Khazars

    S’il y a bien une personne qui devait parler des Khazars, c’est bien Marek Hal…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par samulak
Charger d'autres écrits dans Littérature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Polococktail party

Elle n’a que 19 ans, elle n’est encore qu’une lycéenne lorsque Dorota Ma…