Accueil Cinéma Bienvenue à Gattaca

Bienvenue à Gattaca

0
0
25

Bienvenue dans le meilleur des mondes. Bien après que l’écrivain britannique Aldous Huxley  dans les années 30 décrivait Le meilleur des mondes, le néo-zélandais Andrew Niccol nous souhaite la Bienvenue à Gattaca.

Comme son aîné, le film où jouent Jude Law, Ethan Hawke et Uma Thurman est une œuvre d’anticipation. La société est régie par par des classes d’individus. Ces classes ne sont plus désignées par le sang ou l’argent, mais par la biologie. Sont clairement distingués des êtres supérieurs et inférieurs. Les familles ne conçoivent plus par amour, mais procrée pour créer un être qu’ils ont choisi de A à Z: l’eugénisme. bienvenuejpg1601-c70d5
Nous avons donc un être inférieur, interprété par Ethan Hawke qui veut réaliser son rêve, devenir aéronaute.

@JordanMuzyczka

Les limites de la science se pausent là où la vertu humaine se place

Le protagoniste doit donc parvenir à son rêve. Il doit déjouer les codes. c’est haletant. Dans ce registre, le film excelle.
Tension, suspense, le spectateur tient en haleine avec un rythme bien dosé.
Le jeu des acteurs, sans être transcendant, sans être inoubliable, est de bonne facture.

Là où le film déçoit, c’est dans son ADN. L’histoire est très intéressante, la trame narrative l’est moins. Hormis les diverses stratégies et subterfuges que l’on découvre qui sont savamment présentées, le reste sombre trop dans l’action et pas assez dans la réflexion

Un film piégé par le 7è art

Forcément, ce film veut s’adresser au plus grand nombre (hé oui, 36 millions de dollars de budget, faut bien rentabiliser!) et doit être facile de compréhension. Une vulgarisation qui se pratique au détriment de la réflexion philosophique. Le spectateur regarde un film, un spectacle; il ne cogite pas. Au final, le scénario suit le carcan d’un film d’action classique, une pointe de neurones en plus, de biscottos en moins.

En Bref, un film de bonne facture, bien réalisé avec une bonne toile de fond. L’on ne s’ennuie pas mais le potentiel est sous-exploité. Peu mieux faire!

Image de prévisualisation YouTube

 

Les infos du film:

Sortie: 1998
nationalité: USA
Genre: Science-fiction

Durée: 1 heure 46 minutes
Réalisateur: Andrew Niccol
Acteurs: Jude Law, Ethan hawke, Uma Thurman, …

 

  • European_Parliament_Strasbourg_Hemicycle_-_Diliff

    La merveilleuse histoire de l’Europe

    « La merveilleuse histoire de l’Europe » Sous la direction de Jean-L…
  • fec464366218935900a0c02bc3a0a32a1559098068_full

    Dr Stone

    Grand amateur de mangas, je dois avouer avoir délaissé la bande-dessinée japonaise ces der…
  • sdr

    Chambre n°3

    Quel beau et lourd sujet que celui de la mémoire. Alzheimer est une maladie que nous conna…
Charger d'autres articles liés
  • European_Parliament_Strasbourg_Hemicycle_-_Diliff

    La merveilleuse histoire de l’Europe

    « La merveilleuse histoire de l’Europe » Sous la direction de Jean-L…
  • fec464366218935900a0c02bc3a0a32a1559098068_full

    Dr Stone

    Grand amateur de mangas, je dois avouer avoir délaissé la bande-dessinée japonaise ces der…
  • photos-decouvrez-pauline-leveque-la-femme-de-marc-levy-qui-revele-le-prenom-de-leur-futur-bebe

    Ghost in Love, de Marc Levy

    Ghost in love, de Marc Levy Je l’avoue, je n’avais encore jamais lu de Marc Levy. Pourtant…
Charger d'autres écrits par samulak
  • 126495.jpg-c_300_300_x-f_jpg-q_x-xxyxx

    Hana et Alice mènent l’enquête

    L’impression est mitigée pour Hana et Alice mènent l’enquête. Quand le clap de fin du film…
  • YourName-heading-1

    Your Name (Kimi no na wa)

    Rarement les grands médias auront autant parlé d’un film d’animation japonaise…
  • tout-ce-qui-brille-2010-19593-133092198

    Tout ce qui brille

    Tout ce qui brille n’est pas de l’or, mais c’est un vrai trésor. C&rsquo…
Charger d'autres écrits dans Cinéma

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les fiancées d’Odessa

« C’est un beau roman, c’est une belle histoire. C’est une ro…