Accueil Littérature Dans la peau d’un maton

Dans la peau d’un maton

0
0
34

Prisons surpeuplées? Ambiance vacances façon club Med? Au final, que savons-nous de la prison? On en parle souvent, les journalistes, les spécialistes, mais peu connaissent la vérité. Quand le discours et les actes policés s’effritent sous le poids de la réalité, le livre d’Arthur Frayer apparaîtdans-la-peau-d-un-maton

 @JordanMuzyczka

Dans la lignée des Florence Aubenas avec Le quai de Ouistreham où elle se fait passer pour une femme à la recherche d’un emploi ou d’un Günter Wallraff, dans les habits d’un immigré en Allemagne, Arthur Frayer, journaliste français, se soumet à un exercice périlleux mais enrichissant: l’investigation sous couverture.

Quittant l’école de journalisme de Strasbourg après son master en poche, en 2008, il passe plusieurs concours pour rentrer en tant qu’agent pénitencier.

Sans fards, sans concessions, dans l’expérience comme dans le style

Huit mois de formations et de stages, un mois et demi en tant « maton professionnel », le faux gardien de prison/vrai journaliste en subira des vertes et des pas mûres. Il le dit. Souvent épuisé, souvent irrité, la prison et son univers l’obnubile.
Un univers surpeuplé,  on le sait, mais aussi très humain. Tour à tour, on apprécie les détenus puis on les détestes; on apprécie les gardiens puis on les détestes

« Surveillant et prisonnier sont tour à tour bourreau et victime : le détenu subordonné à la volonté du surveillant, à la complexité administrative, à des conditions matérielles dégeulasses, mais aussi victimes de lui-même et de la loi du plus fort ; le surveillant, lui, est l’objet d’insultes, de menaces, de tout ce que la misère humaine sécrète de violence et de bêtises. Paradoxe du système : conditions de travail du surveillant et conditions d’enfermement du détenu sont les deux faces d’une même pièce, et celles-ci s’ignorent »

Le livre nous renseigne sur les combines, les façons de vivre dans cet univers: traffics de drogues, de cigarettes ou manifester sa présence et se faire respecter

 Se mettre « dans la peau d’un maton », c’est comprendre la psychologie des personnes. Là est la force du livre. Certains gardiens seront exécrables, soit car ils sont sadiques, soit pour se faire respecter, ou parce qu’eux mêmes, sont prisonniers du système pénitencier, avec ses règles et son temps à respecter.

« Le prisonnier ne comprend pas pourquoi je fais tant de manières pour aller chercher 2 ou 3 cigarettes, ce qui me prend en effet que quelques minutes. Simplement, je manque de temps. Car la demande est répétée par tous les détenus, et les quelques minutes se transforment en heure »

Le livre ne se prétend pas devenir un Goucourt. Le style est cru. On y parle de sexualité, de viols. Jamais par plaisirs, mais toujours pour comprendre.
Un très bon livre qui nous enseignes les rouages de l’enquête, et qui critique le journaliste du quotidien, celui prisonnier du temps, soumis au prêt àdiffuser ou rien ne déplaît.

 

En 2015, Arthur Frayer réitère l’expérience, en se mettant cette fois-ci « Dans la peau d’un migrant » 9782213672441-001-X
Un thème qui prend aujourd’hui plus d’ampleur à cause des événements qui se déroule non loin de chez nous. Un livre qui permet de comprendre le système des passeurs et la vie de ceux qui franchissent les frontières.

 

Image de prévisualisation YouTube

Informations

Titre: Dans la peau d’un maton
Enquête d’Arthur Frayer, livre sortit en 2012

Synopsis:  Que savons-nous vraiment de la prison ? Uniquement ce que veulent bien nous en dire certains détenus ou membres de l’administration pénitentiaire. Pour découvrir par lui-même ce monde clos, Arthur Frayer passe le concours de gardien de prison et devient pour quelques mois un « infiltré ». En stage à Fleury-Mérogis, puis en poste à Orléans, il raconte avec inquiétude, étonnement ou colère, la réalité des maisons d’arrêt
surpeuplées, les humiliations quotidiennes, des détenus comme des matons, le désespoir et la folie, le poids de l’enfermement.

  • European_Parliament_Strasbourg_Hemicycle_-_Diliff

    La merveilleuse histoire de l’Europe

    « La merveilleuse histoire de l’Europe » Sous la direction de Jean-L…
  • fec464366218935900a0c02bc3a0a32a1559098068_full

    Dr Stone

    Grand amateur de mangas, je dois avouer avoir délaissé la bande-dessinée japonaise ces der…
  • sdr

    Chambre n°3

    Quel beau et lourd sujet que celui de la mémoire. Alzheimer est une maladie que nous conna…
Charger d'autres articles liés
  • European_Parliament_Strasbourg_Hemicycle_-_Diliff

    La merveilleuse histoire de l’Europe

    « La merveilleuse histoire de l’Europe » Sous la direction de Jean-L…
  • fec464366218935900a0c02bc3a0a32a1559098068_full

    Dr Stone

    Grand amateur de mangas, je dois avouer avoir délaissé la bande-dessinée japonaise ces der…
  • photos-decouvrez-pauline-leveque-la-femme-de-marc-levy-qui-revele-le-prenom-de-leur-futur-bebe

    Ghost in Love, de Marc Levy

    Ghost in love, de Marc Levy Je l’avoue, je n’avais encore jamais lu de Marc Levy. Pourtant…
Charger d'autres écrits par samulak
  • European_Parliament_Strasbourg_Hemicycle_-_Diliff

    La merveilleuse histoire de l’Europe

    « La merveilleuse histoire de l’Europe » Sous la direction de Jean-L…
  • photos-decouvrez-pauline-leveque-la-femme-de-marc-levy-qui-revele-le-prenom-de-leur-futur-bebe

    Ghost in Love, de Marc Levy

    Ghost in love, de Marc Levy Je l’avoue, je n’avais encore jamais lu de Marc Levy. Pourtant…
  • sdr

    Chambre n°3

    Quel beau et lourd sujet que celui de la mémoire. Alzheimer est une maladie que nous conna…
Charger d'autres écrits dans Littérature

Laisser un commentaire

Consulter aussi

CREED: l’héritage de Rocky Balboa

Marketing et couilles en or, Rocky est un nom qui fait vendre. Le film, à l’instar de tous…